Comment arrêter de fumer

Accueil > Les bienfaits de l'arrêt du tabac > Les bienfaits d'arrêter de fumer pour le corps et la santé

Les bienfaits d'arrêter de fumer pour le corps et la santé

Les bienfaits d'arrêter de fumer pour le corps et la santé

Les bienfaits obtenus quand on arrête de fumer sont nombreux : vous allez récupérer de l'énergie, du souffle, du goût, de l'odorat, l'état de votre peau va s'améliorer, vous serez en meilleure santé et moins sujet aux maladies, etc. On pense généralement que seuls les poumons et la gorge profitent de l'arrêt du tabac mais en fait beaucoup d'autres organes sont impactés positivement : les dents, les gencives, le coeur, l'estomac, la vessie, les organes génitaux, etc.

Voici la liste des 17 bienfaits majeurs d'arrêter de fumer :

1. Plus d'énergie


La fumée de cigarette contient du monoxyde de carbone qui passe en priorité dans le sang ce qui va diminuer la quantité d'oxygène qui passe dans le sang. Quand vous arrêtez de fumer, plus d'oxygène passe dans le sang et va alimenter vos organes et vos muscles. Et donc l'un des bénéfices majeurs de l'arrêt du tabac, c'est que vous avez plus d'énergie et vous vous sentez plus en forme.

2. Amélioration du souffle


Quand on fume on a moins de souffle, on est plus rapidement fatigué, on tient moins longtemps l’effort. On profite moins des activités physiques ; elles sont moins agréables car rapidement on est essoufflé. Du coup on fait moins de sport et on bouge moins.

En arrêtant de fumer, vous cessez d'intoxiquer vos poumons et tout votre corps, vous commencez à récupérer petit à petit du souffle. L'un des bienfaits les plus importants d'arrêter de fumer est que pendant toute la première année qui suit votre arrêt, votre souffle va s'améliorer continuellement.

3. Meilleure circulation sanguine


Au cours des 2 à 12 semaines qui suivent l'arrêt du tabac, votre circulation sanguine va s'améliorer. Vous serez de moins en moins fatigué et cela sera plus facile pour vous de faire du sport ou des activités physiques. De plus cela va avoir pour conséquence de faire diminuer le risque de crise cardiaque.

4. Amélioration du système immunitaire


Fumer maintient votre gorge, vos poumons ainsi qu'autres parties du corps dans un état perpétuel d'inflammation. En arrêtant de fumer vous faites cesser cette inflammation chronique. La disparition de cette inflammation, l'amélioration de la circulation sanguine et l'augmentation de la quantité d'oxygène dans le sang vont renforcer le système immunitaire. Un des effets bénéfiques de l'arrêt du tabac va donc être que vous serez moins sujet aux maladies et guérirez plus vite.

5. Amélioration du goût et de l'odorat


La fumée de cigarette détruit partiellement les papilles gustatives de la langue ainsi que les terminaisons nerveuses du nez, ce qui a pour conséquence une diminution du goût et de l'odorat.

La détérioration du goût peut aller jusqu’à une diminution de moitié. Les aliments paraissant plus fades, on va avoir tendance à rajouter du sel ou du sucre pour relever le goût de ce que l’on mange. On va rechercher des aliments plus forts en goût et ainsi on va manger davantage de viande, de plats en sauce et de plats gras. Ces mauvaises habitudes alimentaires vont augmenter les risques de problèmes cardiovasculaires.

Quand vous arrêtez de fumer, les papilles gustatives et les terminaisons nerveuses du nez repoussent et vous allez retrouver du goût et de l'odorat. Dans les 48 heures qui suivent l'arrêt, vous pourrez déjà constater une amélioration, et il faut généralement une à deux semaines pour retrouver l'intégralité de ces sens.

6. Effets bénéfiques au niveau de la peau


Fumer provoque le jaunissement des doigts et des ongles. Cela accélère également le vieillissement de la peau, la rendant moins élastique, creusant les rides et rendant le teint plus terne. Fumer ralentit également la cicatrisation de la peau et aggrave les problèmes d’acné.

En arrêtant de fumer, vos doigts et vos ongles vont reprendre leur couleur naturelle, votre peau va regagner de son élasticité, les rides seront moins creusées et votre teint sera plus éclatant. Résultat : vous semblerez rajeunir. De plus vous cicatriserez plus facilement et plus rapidement.

7. Effets positifs au niveau des dents et de la bouche


Fumer rend les dents jaunes et donne une mauvaise haleine : votre bouche a une odeur de tabac froid qui est désagréable pour les non-fumeurs qui vous côtoient. Fumer augmente les risques de problèmes dentaires (caries, inflammation des gencives, etc). Les personnes fumant plus de 15 cigarettes par jour ont un risque deux à trois fois plus élevé que les non-fumeurs de perdre des dents.

En arrêtant de fumer vous aurez moins de problèmes de dents et de gencives et vous aurez une meilleure haleine.

8. Améliorations au niveau du nez et de la gorge


Si vous fumez depuis longtemps, il est possible que les matins vous toussiez beaucoup et peut-être même que cette toux se poursuit pendant la journée. En arrêtant cette toux va progressivement disparaître.

En arrêtant de fumer, votre nez va commencer à être plus dégagé et vous aurez moins besoin de vous moucher.

9. Amélioration de la voix


Quand on fume beaucoup la voix devient rauque et on est plus souvent enroué. En arrêtant de fumer, votre voix va devenir moins rauque, plus claire.

10. Effets positifs au niveau de la virilité


Les fumeurs sont plus exposés à des troubles de l’érection. Le risque de stérilité est plus important chez les fumeurs car la qualité de leur sperme est diminuée comme le pouvoir fécondant de leurs spermatozoïdes. Quand vous arrêtez de fumer vous retrouvez de la virilité et le pouvoir fécondant de vos spermatozoïdes s'améliore.

11. Effets bénéfiques au niveau de la fertilité et de la grossesse


La cigarette réduit d’environ un tiers la fécondité des femmes. En moyenne, les femmes qui fument mettent deux fois plus de temps à avoir un enfant que les femmes qui ne fument pas. La ménopause se produit en moyenne deux ans plus tôt chez les fumeuses. Les femmes qui fument ont un risque deux fois plus élevé de faire une fausse couche ou d’accoucher prématurément. Le tabagisme va réduire la lubrification des organes génitaux et la fréquence des orgasmes. En arrêtant de fumer, vous allez mettre fin progressivement à ces dysfonctionnements d'ordre sexuel.

De plus fumer provoque des modifications dans de nombreux mécanismes du corps. L’une de ces modifications a pour conséquence un déplacement des graisses vers le ventre, ce qui est habituellement une caractéristique masculine. Les femmes qui fument risquent donc à terme de prendre du ventre et avoir une silhouette moins esthétique et moins féminine. En arrêtant de fumer, vous allez reprendre petit à petit une silhouette plus féminine.

12. Moins exposé aux maladies courantes


Les fumeurs sont plus exposés à certaines maladies courantes comme les rhumes, les otites (inflammation des oreilles), les angines (inflammation de la gorge), les sinusites (inflammation des sinus qui sont des cavités dans certains os du visage), les bronchites (inflammation des bronches), les grippes, l’asthme (maladie des bronches entraînant une gêne ou des difficultés respiratoires). Quand vous arrêtez de fumer, vous êtes de moins en moins exposé à ces maladies.

13. Diminution du risque de cancers


Pour un fumeur régulier, le risque de développer un cancer est 20 fois plus élevé que pour un non-fumeur. Un tiers de tous les cancers sont liés au tabagisme. Les organes les plus exposés au cancer sont les poumons. 90 % des cancers du poumon sont provoqués par le tabac.

Mais les poumons ne sont pas les seuls exposés. Le risque de développer un cancer des organes suivants est plus élevé chez les fumeurs : la bouche, la gorge, les lèvres, la langue, l’oesophage, l’estomac, le foie, le gros intestin, les reins, la vessie, le sang, la peau et les seins.

En arrêtant de fumer, le risque de développer un cancer diminue progressivement. Cela peut prendre quelques années après avoir arrêté de fumer pour que le risque de développer un cancer soit le même que pour une personne n'ayant jamais fumé.

14. Diminution du risque de maladies du coeur et des vaisseaux sanguins


Le tabagisme est responsable de 70 à 80 % des arrêts cardiaques des personnes âgées de moins de 50 ans. Le risque d’accident vasculaire cérébral est multiplié par 3 chez les fumeurs.

En arrêtant de fumer, votre risque d'accident cardiaque et d'accident vasculaire cérébral diminue. Il diminue dès les premiers jours d'arrêt. Mais cela va prendre plusieurs années après avoir arrêté de fumer avant que le risque soit le même que pour une personne n'ayant jamais fumé. Donc plus tôt vous arrêtez, mieux c'est.

15. Diminution du risque de maladies des poumons


Les goudrons contenus dans la fumée de cigarette créent des dommages importants et irréversibles dans les poumons. Ils engendrent une inflammation continuelle de chaque partie des poumons, ils bouchent les voies respiratoires à tous les niveaux et causent de graves dommages dans les parois de tous les conduits des poumons.

L'état des poumons des fumeurs peut tellement se dégrader que cela affecte la qualité de vie du fumeur. Le fumeur finit par être essoufflé au moindre effort. Puis il lui est de plus en plus difficile et pénible de respirer et une fatigue chronique de plus en plus importante apparaît. Au final, la personne ne peut plus faire le plus petit effort physique et reste chez elle.

En arrêtant de fumer, non seulement vous vous mettez à l'abri de telles maladies très handicapantes mais vous mettez fin à l'inflammation chronique de vos poumons et arrêtez de créer des dommages irréparables dans vos poumons.

16. Diminution du risque de maladies du système digestif


Fumer peut provoquer des maladies digestives : inflammation de l’oesophage ou des intestins, ulcères de l’estomac ou de l’intestin (ulcère : perte de substance de la paroi interne de certains organes creux se manifestant par une plaie qui ne cicatrise pas). Quand vous arrêtez de fumer, l'inflammation du système digestif s'arrête et les risques d'ulcère diminuent.

17. Diminution du risque de maladies des yeux


Fumer peut provoquer des problèmes de la vision : cataracte (le cristallin devient opaque) et dégénérescence des cellules de la rétine. En arrêtant, vous vous mettez à l'abri de tels problèmes de la vision.

A LIRE AUSSI :
Comment arrêter de fumer simplement et facilement
Les bénéfices de l'arrêt du tabac jour après jour

Sources :
Fédération Française de Cardiologie, L’arrêt cardiaque, un bilan alarmant, 2020
Fédération Française de Cardiologie, Les méfaits du tabac sur le coeur et les vaisseaux, 2020
Fondation contre le cancer belge, Le tabac et les maladies cardiaques
Fondation pour la Recherche sur les AVC, Fréquence
Ministère de la Santé et des Solidarités, La prévention des AVC, 2017
Centre international de recherche sur le cancer, Rapport mondial sur le cancer, 2014
Institut National du Cancer, Cancers : les chiffres clés, 01/07/2019
Fondation contre le cancer belge, Tabagisme et cancer : quel lien ?
Allodocteurs.fr : Emphysème pulmonaire : une maladie respiratoire mal connue, 2014
Addict'AIDE : Tabac - Les maladies pulmonaires : BPCO et emphysème
Comité National Contre le Tabagisme, Des risques spécifiques pour les femmes
Comité National Contre le Tabagisme, Tabac : des risques spécifiques sur l’appareil respiratoire
Université de Genève, Faculté de médecine, Risques et maladies bucco-dentaires, 2019
Futura : Tabac : comment la fumée de cigarette abîme-t-elle les yeux, 2011
Wikipedia : Tabagisme
Tabac Info Service, Mon alimentation
e-sante.fr : e-sante.fr, Tabac : retrouver le goût et l'odorat en arrêtant de fumer, 2018
Université de Genève, Faculté de médecine, Risques et maladies bucco-dentaires, 2019
Université de Genève, Faculté de médecine, Un vieillissement prématuré de la peau, 2019
Comité National Contre le Tabagisme, Tabac : Des risques spécifiques aux hommes
Comité National Contre le Tabagisme, Des risques spécifiques pour les femmes
Kovac JR, et collab. (2014). Effets du tabagisme sur le dysfonctionnement érectile
Lee H-W, et collab. (2018). La fumée de cigarette électronique endommage l'ADN et réduit l'activité de réparation dans les poumons, le cœur et la vessie des souris ainsi que dans les cellules des poumons et de la vessie des humains.
Piper ME, et collab. (2012). Arrêt du tabagisme et qualité de vie : Changements dans la satisfaction envers la vie sur trois ans après une tentative d'arrêt
NHS : 10 avantages de l'arrêt du tabac pour la santé. (2016).
Verschuere S, et collab. (2012). L'effet du tabagisme sur l'inflammation intestinale : que peut-on apprendre des modèles animaux ?
Centers for Disease Control and Prevention : Within 20 minutes of quitting (2015).
Yilmaz MO, et collab. (2015). Relation entre le tabagisme et le dysfonctionnement sexuel féminin

Article publié le 18/11/2019

Laisser un commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit et connecté. En postant un commentaire, vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation (CGU) du site comment-arreter-de-fumer.fr. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il sera refusé.



Faites le test en ligne pour connaître votre dépendance à la cigarette

Le livre Comment arrêter de fumer sans rien et sans grossir

Livre Comment arrêter de fumer sans rien et sans grossir

La méthode pour perdre l'envie de fumer facilement et rapidement

L'ebook gratuit Les 7 pires erreurs quand on arrête de fumer

Ebook gratuit Les 7 pires erreurs quand on arrête de fumer