Comment arrêter de fumer

Accueil > Les dangers du tabac > Composition d'une cigarette : les composants du tabac et de la fumée

Composition d'une cigarette : les composants du tabac et de la fumée

Composition d'une cigarette : les composants du tabac et de la fumée

Quand on cherche à savoir quelle est la composition d'une cigarette, ce qu'on veut vraiment savoir c'est quels sont les composants de la fumée de cigarette que l'on aspire quand on est fumeur. Pour bien comprendre de quoi est composé la fumée de cigarette, il faut comprendre ce que les fabricants de cigarettes mettent dans le tabac.

Quelle est la composition d'une cigarette


Une cigarette contient en moyenne 2500 produits chimiques. Il y a bien sûr des différences d'une marque à l'autre et d'un tabac à l'autre mais l'ordre de grandeur reste toujours le même. L'origine de ces produits est triple.

1. Les constituants naturels du tabac


Le tabac contient naturellement de la nicotine. La nicotine est un produit qui était utilisé autrefois comme insecticide et herbicide. Les feuilles de tabac contiennent entre 2 % et 4 % de nicotine. Certains plants de tabac sont génétiquement modifiés pour augmenter la concentration en nicotine ou rendre les fumeurs plus dépendants. La nicotine n'est pas cancérigène mais c'est sa combinaison avec les agents de saveur, comme le sucre ou le miel ajoutés par les fabricants de cigarettes qui crée une réelle dépendance.

2. Les produits chimiques provenant de la culture du tabac


Le tabac est une plante qui a tendance à absorber et à retenir certains éléments radioactifs qui sont dans l'environnement.

Afin de protéger ses cultures de tabac contre les parasites et les maladies, les fabricants de cigarettes utilisent des herbicides et des insecticides dont une partie est absorbée par la plante.

3. Les produits chimiques ajoutés au moment de la fabrication de la cigarette


Les fabricants de cigarettes utilisent de nombreux produits chimiques, chacun ayant une fonction particulière :
  • augmenter l'absorption de la nicotine au niveau des poumons,
  • dilater les bronches afin que la nicotine arrive plus vite dans les poumons et passe mieux dans le sang,
  • augmenter la fixation de la nicotine dans les centres nerveux,
  • dissimuler et adoucir le goût désagréable du tabac,
  • donner un bon goût à la fumée aspirée
  • adoucir l'odeur agressive de la fumée
  • empêcher que le tabac ne se dessèche,
  • empêcher que le cigarette ne s'éteigne,
  • colorer le tabac et faire en sorte qu'il garde sa couleur,
  • conserver le tabac (éviter qu'il se décompose).

Le problème avec ces additifs c'est qu'ils ont des "effets secondaires" comme on va le voir maintenant.

Quelle est la composition de la fumée de cigarette


En allumant une cigarette, un bon nombre des 2500 substances chimiques vont se transformer sous l'effet du feu et de la chaleur et donner naissance à d'autres substances chimiques. C'est ainsi que l'on va passer de 2500 à plus de 4000 produits chimiques dans la fumée de cigarette. Beaucoup sont toxiques et au moins 50 d'entre eux sont cancérigènes.

Pour ceux qui ne sont pas effrayés par les termes de chimie, voici quelques-uns des produits chimiques que l'on retrouve dans la fumée de cigarette, leur utilisation habituelle dans la vie de tous les jours et les dangers qu'ils représentent pour la santé :
  • Goudron : sorte de matière marron foncé, collante qui provient de la transformation du tabac sous l'action du feu, c'est le composant principal de la fumée. Il est constitué de plusieurs centaines de substances chimiques dont plusieurs sont détaillées ci-dessous comme les hydrocarbures. Bon nombre d'entre elles sont cancérigènes. Le goudron est à l'origine de la plupart des cancers dus au tabagisme. Un fumeur qui fume des cigarettes normales avec 10 mg de goudron et qui fume un paquet par jour va inhaler en un an environ 73 grammes de goudrons (pour comparaison une tasse à café contient 100 millilitres ou 100 grammes d'eau).
  • Monoxyde de carbone : gaz incolore, inodore et toxique. Il se fixe sur les globules rouges à la place de l'oxygène. Il diminue le transport de l'oxygène dans le sang ce qui accroît le rythme cardiaque. Il est à l'origine des risques de crises cardiaques.
  • Acétaldéhyde : liquide incolore à odeur piquante, cancérigène et toxique pour l'appareil respiratoire. En combinaison avec la nicotine provoque la dépendance au tabac.
  • Acétone : liquide incolore, inflammable, à forte odeur, utilisé comme solvant, toxique pour l'appareil respiratoire.
  • Ammoniac : gaz piquant qui entre dans la composition de désinfectants, toxique pour l'appareil respiratoire.
  • Arsenic : poison violent, cancérigène, toxique pour l'appareil cardio-vasculaire et le système reproducteur.
  • Benzène, benzopyrène, butadiène : hydrocarbures (composés chimiques faits de carbone et d’hydrogène : l’essence de voiture est un hydrocarbure), cancérigènes.
  • Cadmium : métal blanc argent, utilisé dans les piles rechargeables et les peintures, cancérigène, toxique pour l'appareil respiratoire et le système reproducteur.
  • Chlorure de vinyle : gaz inodore et incolore utilisé dans la fabrication de matières plastiques, cancérigène.
  • Cobalt : métal blanc gris, utilisé pour former des alliages durs résistants à la corrosion, cancérigène, toxique pour l'appareil respiratoire et l'appareil cardio-vasculaire.
  • Cyanure d'hydrogène : liquide incolore ou jaunâtre, inflammable, toxique pour l'appareil respiratoire et l'appareil cardio-vasculaire.
  • Mercure : métal blanc argenté liquide à température ambiante, utilisé dans les piles, cancérigène, toxique pour les systèmes nerveux, digestif et immunitaire, pour les poumons, les reins, la peau et les yeux.
  • Méthanol : liquide incolore et inflammable, utilisé comme antigel, solvant et carburant de fusée, il entraîne de graves dégénérescences du système nerveux
  • Naphtalène : hydrocarbure, utilisé comme antimite, cancérigène.
  • Nickel : métal blanc argenté, cancérigène, toxique pour l'appareil cardio-vasculaire
  • Phénol : solide blanc à odeur forte, utilisé comme désinfectant et dans la fabrication de matières plastique et de résines chimiques, toxique pour l'appareil respiratoire et l'appareil cardio-vasculaire.
  • Plomb : métal gris, utilisé dans la fabrication des batteries, cancérigène, toxique pour l'appareil cardio-vasculaire, provoque des troubles du système nerveux.
  • Polonium 210 : métal argenté très radioactif, cancérigène.
  • Styrène : hydrocarbure entrant dans la composition de nombreuses matières plastiques, cancérigène.
  • Toluène : hydrocarbure, liquide incolore, inflammable à odeur forte, utilisé comme solvant dans de nombreuses peintures, toxique pour l'appareil cardio-vasculaire et le système reproducteur.
  • Toluidine : hydrocarbure utilisé dans la fabrication des colorants, cancérigène.

A LIRE AUSSI :
Les dangers du tabac pour la santé
Le marketing caché de la cigarette
Le lobbying de l'industrie du tabac

Sources :
Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM)
Comité National Contre le Tabagisme, La composition de la fumée de tabac
Le tabagisme, de Yves Martinet et Abraham Bohadana chez Masson
Food & Drug Administration : Harmful and Potentially Harmful Constituents in Tobacco Products and Tobacco Smoke
Cancer Society of New Zealand
New Zealand Ministry of Health : The Chemical Constituents in Cigarettes and Cigarette Smoke

Article publié le 24/11/2019

Laisser un commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être inscrit et connecté. En postant un commentaire, vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation (CGU) du site comment-arreter-de-fumer.fr. Si votre avis ne respecte pas ces règles, il sera refusé.



Faites le test en ligne pour connaître votre dépendance à la cigarette

Le livre Comment arrêter de fumer sans rien et sans grossir

Livre Comment arrêter de fumer sans rien et sans grossir

La méthode pour perdre l'envie de fumer facilement et rapidement

L'ebook gratuit Les 7 pires erreurs quand on arrête de fumer

Ebook gratuit Les 7 pires erreurs quand on arrête de fumer